Territoire en transitions

Cette étude de cas, préparée conjointement par le CEREMA et Logiville, porte sur un territoire rural et périurbain intégré dans une région urbaine de plus d’un million d’habitants. Le jeu de rôles comprend quatre communes regroupées dans une structure de coopération.

Ces communes partagent des enjeux collectifs, notamment :

  • Assurer le développement sur place des industries existantes et en accueillir de nouvelles ;
  • Conforter l’agriculture, qui gère les paysages, tout en apportant les suppléments de revenus nécessaires aux agriculteurs ;
  • Tirer parti des atouts touristiques du territoire, en particulier du fleuve qui le borde ;
  • Mettre en œuvre le Plan Climat Energie Territorial, avec un objectif de réduction des émissions de GES de 20% d’ici la fin du mandat ;
  • Répondre à une demande de logement abordable tout en économisant l’espace ;
  • Restructurer l’offre commerciale et faciliter le retour de commerces anomaux dans les centres-bourg réhabilités.

Mais les communes doivent aussi faire entre elles des arbitrages pour répartir l’offre de logements nouveaux et pour rationaliser les équipements existants en supprimant les doublons. L’état des finances locales impose de réaliser des économies de fonctionnement tout en modernisant l’offre de service.

Le challenge de la simulation jouée est donc de construire une gouvernance publique locale associant également des acteurs privés souvent mobiles et susceptibles d’aller investir ailleurs.

https://www.dailymotion.com/video/x6ojp2p
https://www.cerema.fr/fr/actualites/nouvelle-offre-formation-au-service-territoires-strategies

Territoire en transitions